Autoconsommation en entreprise : avantages et solutions

Pour les entreprises, il existe plusieurs solutions pour réduire ses coûts énergétiques et entrer dans une démarche de transition énergétique. Parmi elles, l’autoconsommation peut présenter de réels bénéfices à long terme.

L’autoconsommation en entreprise, qu’est-ce que c’est ?

L’autoconsommation est un concept émergent qui consiste à produire de l’énergie électrique pour sa propre consommation plutôt que de l’acheter auprès d’un fournisseur d’électricité. Dans le cadre de l’autoconsommation en entreprise, cette production est effectuée sur le site même de l’entreprise à l’aide, par exemple, de panneaux solaires ou d’autres sources d’énergie renouvelable.

Quels sont les avantages de l’autoconsommation en entreprise ?

Pour une entreprise, mettre en place une solution d’autoconsommation présente de nombreux avantages. En voici quelques-uns.

  1. Réduction des coûts d’énergie : en produisant leur propre électricité, les entreprises peuvent réduire considérablement leur facture d’électricité et ainsi réaliser des économies à long terme.
  2. Réduction de la dépendance énergétique : en produisant leur propre électricité, les entreprises peuvent réduire leur dépendance aux fournisseurs d’énergie et ainsi améliorer leur indépendance énergétique.
  3. Réduction de l’impact environnemental : en produisant leur propre électricité à partir de sources d’énergie renouvelable, les entreprises peuvent réduire leur empreinte carbone et contribuer à la transition énergétique.

À la lumière de ces avantages, de nombreuses entreprises ont déjà passé le cap et adopté l’autoconsommation en installant des panneaux solaires notamment.

Comment mettre en place un système d’autoconsommation en entreprise ?

Pour mettre en place un système d’autoconsommation en entreprise, quelques équipements sont nécessaires. Il faut aussi entrer dans cette démarche en connaissant les détails des bénéfices et la manière dont ce système fonctionne.

Quels éléments sont nécessaires pour l’autoconsommation ?

Pour mettre en place un système d’autoconsommation en entreprise, il est nécessaire d’avoir les éléments clés suivants :

  1. Des panneaux solaires ou d’autres sources d’énergie renouvelable pour produire de l’énergie électrique.
  2. Des batteries de stockage pour stocker l’énergie produite et la réutiliser en cas de besoin.
  3. Un onduleur pour convertir l’énergie produite en courant alternatif utilisable.

À quoi servent les panneaux solaires ?

Les panneaux solaires représentent généralement le cœur du système d’autoconsommation en entreprise. Ils sont installés sur le toit ou sur une surface dédiée de l’entreprise et produisent de l’énergie électrique à partir de la lumière du soleil. Cette énergie peut ensuite être stockée dans des batteries pour une utilisation ultérieure. Les batteries de stockage sont des éléments clés du système d’autoconsommation en entreprise, car elles permettent de stocker l’énergie produite à une période de faible consommation pour la réutiliser dans une période plus propice.

Quels sont les informations à prendre en compte avant de choisir son système d’autoconsommation ?

Il est important de prendre en compte certains facteurs clés lors de la mise en place d’un système d’autoconsommation en entreprise, tels que :

  1. La taille du système : la taille du système dépendra de la consommation énergétique de l’entreprise. Il est important de bien évaluer les besoins en énergie de l’entreprise pour dimensionner correctement le système.
  2. La disponibilité d’un espace dédié : l’installation des panneaux solaires nécessite un espace dédié sur le site de l’entreprise. Il est important de vérifier la disponibilité de cet espace avant de mettre en place le système.
  3. La réglementation : la mise en place d’un système d’autoconsommation en entreprise est soumise à des réglementations spécifiques. Il est important de s’informer sur ces réglementations avant de mettre en place le système.

La prime à l’autoconsommation pour faciliter la mise en place

En France, les entreprises peuvent bénéficier d’une prime à l’autoconsommation lorsqu’elles produisent et consomment leur propre énergie. Cette prime a été mise en place pour encourager les entreprises à produire une énergie propre et réduire leur dépendance aux énergies fossiles.

La prime à l’autoconsommation est une aide financière qui permet de réduire le coût d’investissement dans les installations de production d’énergie renouvelable. Cette prime est versée sous forme de subvention par l’État ou les collectivités locales et peut couvrir une partie des coûts d’installation des panneaux solaires ou des éoliennes.

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Pour bénéficier de la prime à l’autoconsommation, l’entreprise doit respecter certaines conditions.

Tout d’abord, l’installation de production d’énergie renouvelable doit être située en France et doit être raccordée au réseau électrique national. Ensuite, l’entreprise doit consommer au moins 70 % de l’énergie produite sur place pour être éligible à la prime.

Quel est le montant de la prime ?

Le montant de la prime à l’autoconsommation varie en fonction de plusieurs facteurs. Notamment la puissance de l’installation de production d’énergie renouvelable, le type d’énergie produite et le niveau de concurrence sur le marché de l’énergie.

Entreprises : quels sont les avantages de l’autoconsommation ?

L’autoconsommation présente de nombreux avantages pour les entreprises :

Réduction des coûts d’énergie

L’un des principaux avantages de l’autoconsommation en entreprise est la réduction des coûts d’énergie. En produisant sa propre énergie, l’entreprise réduit sa dépendance vis-à-vis des fournisseurs d’énergie externes et peut ainsi réduire ses factures d’énergie.

Amélioration de l’image de marque

En optant pour l’autoconsommation, l’entreprise envoie un message positif à ses clients et à ses partenaires. Elle montre qu’elle est soucieuse de l’environnement et qu’elle prend des mesures concrètes pour réduire son empreinte carbone.

Contribution à la transition énergétique

L’autoconsommation en entreprise contribue à la transition énergétique en réduisant la consommation d’énergie fossile et en favorisant l’utilisation d’énergie renouvelable. En produisant sa propre énergie, l’entreprise participe à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la lutte contre le changement climatique.

Potentiel de revenus supplémentaires

L’autoconsommation en entreprise peut également générer des revenus supplémentaires. En produisant de l’énergie en excès, l’entreprise peut la revendre sur le réseau électrique national et ainsi récupérer des bénéfices.

Réduction de la vulnérabilité aux pannes de courant

En cas de panne de courant sur le réseau électrique national, les entreprises équipées d’un système d’autoconsommation peuvent continuer à fonctionner grâce à leur propre source d’énergie. Elles sont ainsi moins vulnérables aux interruptions de courant et peuvent maintenir leur activité en cas de problème sur le réseau électrique.

Vendre le surplus généré pour faire du bénéfice sur la production

Lorsqu’une entreprise produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme, elle peut revendre le surplus sur le réseau électrique national.

Pourquoi vendre le surplus généré ?

La vente du surplus d’énergie produit peut permettre à l’entreprise de réaliser des économies sur le long terme. En effet, les coûts d’installation et d’entretien des systèmes peuvent être compensés par la vente de cette énergie. Cela peut représenter une motivation supplémentaire pour réduire la consommation globale de l’entreprise et ainsi entrer dans une démarche plus responsable.

Comment vendre le surplus généré ?

Pour vendre le surplus d’énergie généré, l’entreprise doit disposer d’un contrat d’achat d’électricité avec un fournisseur d’électricité agréé. Ce contrat établit les modalités de la vente de l’énergie produite, notamment le prix de rachat de l’énergie, la durée du contrat et les modalités de facturation.

L’entreprise doit également disposer d’un compteur de production d’énergie qui permet de mesurer la quantité d’énergie produite et vendue. Ce compteur doit être installé par un professionnel agréé et doit être certifié conforme aux normes en vigueur.

À combien vendre le surplus ?

Pour l’énergie produite à partir de source photovoltaïque, les contrats d’Obligation d’Achat (OA) sont signés avec un spécialiste du photovoltaïque. Les contrats sont sur 20 ans et le prix d’achat est fixé selon un barème fournit par l’État. Ces barèmes sont normalement mis à jour chaque semestre. Toutefois, ils sont pour l’instant bloqués jusqu’à avril 2023.

Tarif d’achat du kWh en surplus
⩽ 3 kWc0,10 €
⩽ 9 kWc0,10 €
⩽ 36 kWc0,06 €
⩽ 100 kWc0,06 €
⩽ 500 kWc0,1003 € / kWh (jusqu’à 1100 kWh / kWc)
au-delà 0,0400 € / kWh
Barème en vigueur au Troisième semestre de 2022

Consommer vert en entreprise : c’est possible

Outre la mise en place d’un système d’autoconsommation, les entreprises ont accès à d’autres solutions pour entrer dans la transition énergétique.

Souscrire un contrat vert

De plus en plus de fournisseurs d’énergie proposent des contrats de fourniture de gaz ou d’électricité avec des options « vertes ». Cela permet donc aux entreprises de s’engager dans une démarche responsable, de répondre aux objectifs nationaux et internationaux, mais aussi de mettre en œuvre une démarche RSE par exemple.

Acheter des Garanties d’Origine

Indépendamment de votre contrat d’énergie, vous pouvez également choisir d’acheter des Garanties d’Origine. Les Garanties d’Origine (GO’s) sont des documents qui attestent la provenance renouvelable de l’énergie. Les entreprises qui achètent des GO’s participent ainsi au renouvellement du parc renouvelable français et européen.

Le blog Capitole Énergie

Ces autres articles peuvent vous intéresser

Découvrez tous nos autres articles de blog sur le sujet.

Retour en haut