Accueil > Blog > ARENH 2026 : Le nouveau mécanisme de régulation des prix de l’électricité vient de sortir !

ARENH 2026 : Le nouveau mécanisme de régulation des prix de l’électricité vient de sortir !

Centrale nucléaire sur un coucher de soleil

ARENH 2026 – Après de longues négociations, EDF et l’État ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord concernant un nouveau mécanisme de régulation des prix de l’électricité. Ce nouvel accord va déterminer le coût de l’électricité pour les années à venir, en remplacement de l’Arenh, qui prendra fin en 2025.

Le mécanisme actuel d’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (ARENH) prendra fin à la fin de 2025. Ce dispositif, instauré en 2011, oblige EDF à vendre une partie de l’électricité produite par ses centrales nucléaires à un tarif réglementé à d’autres fournisseurs, dans le but de promouvoir la concurrence sur le marché conformément aux règles européennes. Actuellement, le tarif de l’ARENH est fixé à 42 euros par mégawattheure, mais il ne s’applique qu’à un tiers de la production électrique d’EDF, le reste étant soumis aux fluctuations du marché. En revanche, le nouvel accord couvrira l’intégralité de la production.

Bruno Le Maire a souligné que protéger seulement une partie de la production est insuffisant et inefficace. Il s’est réjoui de la mise en place d’une protection permanente pour les consommateurs et les entreprises. Le nouveau tarif inclut un système de taxation par seuil visant à atténuer les éventuelles augmentations sur le marché. Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, a salué la création d’un mécanisme anti-crise visant à prévenir une hausse des prix similaire à celle de 2022.

« Nous devions prendre en compte l’ensemble des enjeux économiques et électriques de notre pays dans cette décision. C’est une décision exigeante pour EDF », a commenté Luc Rémont, le PDG d’EDF. Lors de son audition au Sénat la semaine dernière, il avait souligné la nécessité de mettre en place un système de tarification offrant « de la pérennité, de la stabilité et de la visibilité pour tous », notamment pour garantir la compétitivité de la France en matière d’électricité.

Une entrée en vigueur à partir de janvier 2026

Le nouveau mécanisme de « plafonnement des prix » qui remplacera l’ARENH à partir du 1ᵉʳ janvier 2026 est conçu pour garantir une certaine stabilité des tarifs de l’électricité en cas de fluctuations importantes sur le marché de l’énergie. Concrètement, lorsque les prix de l’électricité d’EDF dépasseront de manière significative la moyenne de 70€ par mégawattheure (MWh), le mécanisme entrera en action.

Cette mesure a pour objectif de protéger les consommateurs en évitant que les hausses soudaines des prix de l’électricité n’affectent trop leur facture d’électricité. Les bénéfices supplémentaires réalisés par EDF au-delà du seuil de 70 €/MWh seront ainsi redistribués aux consommateurs, quel que soit le fournisseur qu’ils ont choisi.

  • Si le tarif moyen de vente de l’électricité dépasse légèrement les 78 à 80 €/MWh, la moitié des revenus supplémentaires générés par EDF au-dessus de ce seuil sera reversée aux consommateurs. Cette mesure vise à amortir les hausses modérées des prix de l’électricité et à garantir un certain niveau de stabilité tarifaire.
  • En cas de prix moyen dépassant les 100 €/MWh, une part beaucoup plus importante, soit 90 % des revenus excédentaires, sera captée au profit des consommateurs. Cela signifie que lorsque les prix de l’électricité atteignent des niveaux élevés, la majeure partie des bénéfices d’EDF au-delà de ce seuil reviendra directement aux consommateurs, contribuant ainsi à limiter l’impact sur leurs coûts d’électricité.

En résumé, ce mécanisme de plafonnement des prix vise à protéger les consommateurs en garantissant une certaine prévisibilité et stabilité des tarifs de l’électricité, tout en incitant EDF à maintenir des prix raisonnables pour éviter de dépasser les seuils établis. C’est une mesure importante pour préserver l’équilibre entre la compétitivité de l’industrie, la stabilité des ménages et la rentabilité d’EDF.

Le blog Capitole Énergie

Ces autres articles peuvent vous intéresser

Découvrez tous nos autres articles de blog sur le sujet.

Retour en haut