Accueil > Blog > Être alternante en ADV : l’expérience d’Anna Fratini

Être alternante en ADV : l’expérience d’Anna Fratini

Au quotidien, la force de Capitole Energie s’affirme autour de son service client. Très apprécié des entreprises que nous accompagnons, il permet d’offrir un suivi continu sur toute la durée du contrat car il intervient à la moindre interrogation ou problématique.

Pour proposer un service toujours plus personnalisé, Anna Fratini a rejoint Capitole Energie en septembre 2022 dans le cadre de sa recherche d’alternance. Huit mois après, il est temps de revenir avec elle sur son expérience !

Anna, tu n’as pas toujours évolué dans le secteur de l’administration des ventes, peux-tu nous en dire plus ?

Anna Fratini (AF) : « Effectivement, j’ai fait une longue pause après mes études. Le parcours que je m’étais tracé depuis petite ne ressemblais finalement pas du tout à mes attentes. J’ai donc préféré entrer assez rapidement dans la vie active ! »

Pendant ces premières années d’expérience, tu es partie à l’étranger, avant de revenir en France. Comment ces expériences t’ont forgé ?

AF : « C’est vrai que j’ai déménagé seule au Canada et en Turquie pour y travailler, la plupart du temps en restauration. Je ne garde que des très bons souvenirs de ma vie là-bas. C’est vrai que ces expériences représentent de vrais apprentissages aussi bien dans ma vie professionnelle que personnelle. Ce que je retiens particulièrement, c’est l’adaptabilité dont j’ai dû faire preuve et que je garde avec moi des années après. Dans les différents métiers que j’exerçais, j’ai dû très vite faire preuve de débrouillardise. En restauration, j’aimais particulièrement l’effervescence des rushs. Et c’est que je préférais, c’était réellement la relation client et l’esprit d’équipe dont nous faisions tous preuve. Les conditions n’étaient pas toujours faciles et je me retrouvais souvent à booster les équipes. »

Après quelques années de retour en France, tu as finalement décidé de reprendre tes études. Comment s’est déroulé ce processus ?

AF : « Effectivement, j’avais besoin de plus de stabilité professionnelle et pour cela il me fallait plus de qualification. J’avais aussi soif d’apprendre et d’explorer d’autres milieux. Le plus difficile reste la prise de décision. Elle n’est pas simple et il ne faut pas sauter les étapes. Après un évènement personnel, j’ai eu une grosse prise de conscience qui m’a poussé vers ce changement d’horizon. J’ai donc lancé mon projet, grâce à l’accompagnement notamment de Pôle Emploi. Dans le cadre de l’Activ’ Projet, j’ai pu réaliser un bilan de compétence et de mon côté une étude du marché du travail. Je n’avais pas une grande connaissance du fonctionnement interne d’une entreprise mais cela m’attirait fortement. C’était aussi en adéquation avec mes compétences, mes qualités et mes aspirations.»

Quelle formation as-tu choisie de suivre ?

AF : « Pour avoir une grande polyvalence au sein de l’entreprise, je me suis donc tournée vers un BTS Gestion de la PME. L’objectif est d’obtenir une palette de compétences très diversifiée pour comprendre tous les enjeux internes et externes d’une entreprise et de participer à sa pérennité et à son développement. »

Tu réalises cette formation en alternance, qu’est-ce qui a motivé ce choix ?

AF : « Le critère de l’alternance était essentiel pour moi. Après avoir passé autant de temps dans la vie active, je ne me voyais pas reprendre une formation dispensée 100 % à l’école. De manière générale, je trouve très important d’être plongée en entreprise pour assimiler la formation et l’école et apprendre continuellement. »

Comment se passe le rythme en alternance ?

AF : « Comme le disait Morgane [Thomas – Directrice Artistique Junior] dans son interview, en alternance, nous devons jongler entre trois vies : la vie personnelle, professionnelle et étudiante. Nous avons des responsabilités sur ces trois plans et il est très important de trouver un rythme qui nous convient personnellement. Une organisation qui fonctionne ne sera pas forcément la même pour tout le monde. De mon côté je trouve qu’il est très important de bien dissocier son temps. Au début, j’ai fait l’erreur de vouloir continuer de suivre les actualités de l’entreprise lorsque j’étais à l’école, et inversement. En réalité, il faut savoir rester concentré sur chacune de ses obligations, indépendamment l’une de l’autre. En bref, l’alternance est exigeante mais aussi très enrichissante. J’adore le dynamisme qu’elle apporte à ma vie, cela me stimule. »

Est-ce que tu as quelques tips pour mieux t’organiser ?

AF : « De mon côté, je garde deux agendas, un hebdomadaire et un autre quotidien, qui peut s’apparenter à une to do list. Ça m’aide à m’organiser sur les différentes parties de ma vie tout en gardant du temps pour soi, car je trouve cela très important pour se ressourcer. »

La recherche d’alternance n’est pas toujours facile, comment cela s’est passé pour toi ?

AF : « La recherche d’alternance, c’est beaucoup de travail, mais c’était mon objectif donc je me suis donnée à fond. Pour sélectionner les entreprises qui m’intéressaient, j’ai d’abord regardé dans le Top Eco 2021, qui recense les entreprises de la région. J’ai couplé les candidatures spontanées aux réponses d’offres. L’école nous a d’ailleurs bien accompagnés sur ce point. »

Comment s’est déroulé le processus de recrutement chez Capitole Energie ?

AF : « Ça s’est très bien passé ! J’avais une pression supplémentaire par rapport à mon âge, qui avait déjà posé un problème pour certaines entreprises, mais Aline (Marcia – Responsable du Développement RH) m’a aussitôt assuré que cela ne poserait pas soucis. Pour la petite anecdote, j’ai supprimé par mégarde le test que l’on m’avait demandé de faire juste avant de l’envoyer et j’ai dû tout refaire au dernier moment ! Mais pour ce qui est de mon ressenti, j’ai tout de suite eu un très bon feeling avec toutes les parties prenantes, notamment avec Marion, ma tutrice en entreprise ! Capitole Energie était mon premier choix et je suis ravie d’avoir rejoint l’équipe. Ma première impression au sujet de Marion était la bonne, car depuis mon arrivée, elle est très impliquée dans mon suivi scolaire. Elle m’aide beaucoup au quotidien sur les différents projets que je dois rendre. »

Collaborateurs Capitole Energie

Tu as rejoint Capitole Energie en tant qu’Assistante Administration des Ventes, comment se déroule ton quotidien ?

AF : « Mon rôle est d’offrir un soutien complet aux clients. Après la signature d’un contrat, nous sommes le principal point de contact pour tout ce qui est demandes, interrogations, réclamations, etc. Les sujets sont variés puisque nous informons aussi bien nos clients sur les règlementations en vigueur que sur les actualités du marché. Ils nous contactent aussi pour des besoins techniques, récupérer des factures, des contrats et bien plus encore. Je prépare aussi des estimations budgétaires pour qu’ils aient un prévisionnel relatif à leur consommation d’énergie et je joue le rôle d’intermédiaire en cas de litige. Toutes ces tâches peuvent être complexes et prendre du temps, les clients apprécient ne pas avoir à s’en charger eux-mêmes. »

Ces sujets ne sont pas toujours simples, comment as-tu réussi à les appréhender ?

AF : « Dès mon arrivée, j’ai eu accès à un support de formation qui explique les détails du marché de l’énergie, je me suis également formée grâce à des recherches personnelles. De manière générale, il y a également un apprentissage quotidien, on apprend forcément au fur et à mesure ! »

À quoi peut ressembler une de tes journées type ?

AF : « Il n’y a pas vraiment de journée type puisque notre quotidien est construit en fonction des besoins et des priorités. Ce qui reste constant, c’est que je débute ma semaine le mercredi, après avoir été à l’école les deux premiers jours. Je dois donc me mettre à jour sur les sujets du début de semaine, notamment concernant les demandes SAV. Pour ce qui est de l’administration des ventes, il y a également des missions de facturation, de mise à jour de la base de données, etc. Ce sont des missions très stimulantes, car nous sommes constamment en lien avec les clients, les fournisseurs, les gestionnaires et nos équipes en interne. Chaque journée est différente, c’est ce qui rend mon travail stimulant est intéressant. »

Selon toi, quelles sont les qualités nécessaires pour exercer ce métier ?

AF : « Dans ce métier, nous avons un rôle de médiateur, je trouve qu’il est donc très important d’être à l’écoute. Lors de certaines situations il faut savoir être juste et calme, et lorsque nous manipulons des chiffres il faut être minutieux. »

Pour finir, nous avons parlé de ton intégration d’un point de vue professionnel, mais comment cela s’est passé d’un point de vue humain ?

AF : « L’accueil a été très chaleureux ! Tous les collaborateurs aident les petits nouveaux à s’adapter, un petit déjeuner est prévu à chaque nouvelle arrivée ce qui est très sympa ! L’ambiance est très dynamique, ce qui maintient motivé et engagé dans son travail au milieu d’un quotidien intense, stimulant et passionnant. En tant qu’alternant, je trouve qu’il est passionnant d’observer l’évolution de l’entreprise et de se sentir partie intégrante de ce succès.

Pour revenir sur le côté humain, même si nous travaillons sur des projets communs, les afterworks aident à se connaitre davantage dans un cadre différent. Je n’ai d’ailleurs jamais connu un concentré aussi important de bienveillance et de professionnalisme dans un même endroit ! »

Si toi aussi tu souhaites rejoindre l’aventure Capitole Energie, rendez-vous sur notre espace carrières !

Envie de découvrir l’expérience de nos collaborateurs ? Voici quelques interviews qui devraient vous intéresser :

Le blog Capitole Énergie

Ces autres articles peuvent vous intéresser

Découvrez tous nos autres articles de blog sur le sujet.

Retour en haut