Accueil > Blog > Qu’est-ce qui consomme le plus d’énergie dans un data center ?

Qu’est-ce qui consomme le plus d’énergie dans un data center ?

Consommation d'énergie dans les datacenters

Aujourd’hui, la digitalisation s’accélère et la quantité de données à traiter et à stocker augmente de manière exponentielle. Les data center se retrouvent au cœur des préoccupations énergétiques et environnementales.

Ces installations cruciales pour le fonctionnement des services numériques consomment une quantité significative d’énergie. Mais, quel est réellement l’impact de cette consommation ? Comment les data center peuvent optimiser cette consommation ? Quels moyens peuvent être mis en œuvre pour réduire la consommation d’énergie dans les data centers ?

Quels sont les principaux postes de consommation d’énergie dans les data centers ?

La consommation énergétique des data centers : les chiffres clés

Le secteur numérique, malgré ses nombreux avantages, a un impact environnemental significatif. Selon une étude publiée en janvier 2022 par lAgence de transition écologique (Ademe) et l’Autorité de régulation des communications électroniques, la filière numérique représente environ 2,5 % de l’empreinte carbone de la France.

Les data centers, qui sont au cœur de ce secteur, jouent un rôle majeur. Ils sont responsables de 25 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre attribuées au numérique, un chiffre alarmant qui met en lumière leur consommation énergétique excessive. En France, le Sénat indique que ces infrastructures étaient à l’origine de 14 % des émissions de CO2 du secteur numérique en 2019.

Détails de la consommation énergétique des data centers

En termes de chiffres, les data centers représentent 54 % des dépenses énergétiques totales. Les data centers fonctionnent jour et nuit, nécessitant une alimentation électrique constante pour maintenir en activité les serveurs et autres équipements informatiques. Cette demande en énergie représente près de la moitié des besoins énergétiques totaux de ces infrastructures.

D’autre part, l’un des aspects les plus critiques est la production de chaleur par ces équipements. Cela oblige à une utilisation intensive des systèmes de climatisation et de ventilation. Ces systèmes, essentiels pour éviter la surchauffe des machines, consomment à eux seuls entre 30 % et 40 % de l’électricité utilisée dans un data center.

Quelle est la consommation moyenne d’électricité dans un data center ? 

En France, la consommation moyenne d’électricité des data centers est de 5,15 MWh par mètre carré par an. Pour mettre cela en perspective, un site de 10 000 mètres carrés consomme autant d’électricité qu’une ville de 50 000 habitants. 

Ces chiffres mettent en évidence la nécessité urgente d’optimiser la consommation énergétique dans les data centers, non seulement pour réduire les coûts, mais aussi pour diminuer l’impact environnemental de ces infrastructures essentielles à l’ère numérique.

D’autre part, ça peut être aussi intéressant de faire un bilan de carbone de son entreprise.  Un tel bilan aide à identifier les différents postes d’émissions de gaz à effet de serre, de façon à pouvoir les réduire. Vous pouvez consulter notre article dédie : Pourquoi est-il important de réaliser le bilan carbone de son entreprise ?

Quelles sont les solutions pour limiter la consommation énergétique des data centers ?

Face aux défis posés par la consommation excessive d’énergie dans les data centers, plusieurs stratégies ont été développées pour améliorer l’efficacité énergétique de ces infrastructures. Ces solutions visent à réduire l’impact environnemental tout en optimisant les coûts opérationnels. Voici quelques-unes : 

Utilisation d’énergies renouvelables

De plus en plus de data centers intègrent des sources d’énergie renouvelable dans leur approvisionnement énergétique. L’utilisation de l’énergie solaire, éolienne, ou hydraulique aide à réduire la dépendance aux combustibles fossiles et diminue l’empreinte carbone de ces installations. Certaines entreprises vont jusqu’à construire leurs propres installations de production d’énergies renouvelables à proximité de leurs data centers. Pour en savoir plus, c’est par ici

Améliorer les systèmes de refroidissement des data centers

Le refroidissement des équipements électroniques est crucial pour réduire l’impact environnemental des data centers. Plusieurs méthodes innovantes sont employées pour minimiser le gaspillage d’eau et d’électricité :

– Le free cooling

Le free cooling tire parti des conditions climatiques naturelles, en installant par exemple les data centers dans des régions au climat plus froid. Cette méthode exploite l’air frais extérieur pour réduire la dépendance aux systèmes de climatisation traditionnels, réduisant ainsi considérablement la consommation d’énergie.

– Le couloir froid

Cette technique nécessite une réorganisation spatiale des serveurs afin qu’ils soient alignés dans le même sens. Elle vise à séparer les flux d’air chaud et froid, évitant ainsi leur mélange et optimisant l’efficacité du refroidissement.

– Optimisation de l’achat d’énergie

Minimiser la consommation d’énergie dans un datacenter implique également une gestion optimale des achats d’énergie. En réponse à l’augmentation des coûts de l’électricité et à la complexité du marché énergétique, le recours à un courtier en énergie peut aider les datacenters à optimiser leur budget énergétique.

 

Quelle est l’importance de la climatisation dans la facture énergétique d’un datacenter ?

De plus, la climatisation joue un rôle crucial dans la facture énergétique d’un datacenter. Les serveurs et autres équipements dégagent de la chaleur. Alors, un bon système de refroidissement efficace est essentiel pour maintenir des températures appropriées. 

Cependant, la climatisation peut représenter une part importante de la consommation d’énergie totale d’un datacenter. Il est donc essentiel d’optimiser les systèmes de refroidissement pour réduire la consommation énergétique globale et améliorer l’efficacité du datacenter.

 

Comment optimiser la consommation énergétique des serveurs dans un datacenter ?

L’efficacité énergétique des serveurs peut être améliorée de plusieurs manières.

D’une part, l’utilisation de matériel plus économe en énergie, tel que des processeurs à faible consommation, contribue également à réduire la consommation. 

De plus, une gestion active de la charge de travail peut aider à ajuster la consommation en fonction des besoins. Mettre en veille les serveurs inutilisés et mettre en place un monitoring de la consommation énergétique sont d’autres stratégies efficaces.

Vers une gestion énergétique optimisée et responsable dans les data centers

Gérer efficacement leur consommation d’énergie tout en minimisant leur impact environnemental est un vrai sujet. Comme on a pu voir, il existe plusieurs solutions innovantes pour aider à réduire la consommation et par conséquent les coûts. 

En conclusion, l’utilisation d’énergies renouvelables et l’amélioration des systèmes de refroidissement, les data centers peuvent non seulement réduire leurs coûts opérationnels, mais aussi contribuer à la protection de l’environnement. 

Les efforts pour minimiser la consommation d’énergie passent par une série de mesures telles que l’adoption de matériel économe en énergie, une gestion intelligente des systèmes de refroidissement et une bonne optimisation de l’achat d’énergie. Ces initiatives, en réduisant la dépendance aux combustibles fossiles et en optimisant l’usage de l’énergie, sont en parfait alignement avec les objectifs de la transition énergétique !

 

Avis

Ils sont satisfaits de leur contrat

Le blog Capitole Énergie

Ces autres articles peuvent vous intéresser

Découvrez tous nos autres articles de blog sur le sujet.

Retour en haut